06/12/2014

Wildstar - Folklore - Lettre d'amour à la reine

wildstar_race_aurin, lettre d'amour, folklore, jeu, amour, love, reine, compagnon, guerrier, yeux, personne, visage, beauté, mort, aimer.jpg

Je vous aime tant, ma reine

Je ne suis pas un compagnon, pas même un guerrier, et encore moins un chasseur.

Je ne suis pas même un Aurin.

A vos yeux, je ne suis personne.

Alors, je vous aimerai de loin, en me délectant de la beauté de votre visage.

Même quand la mort me prendra dans son étreinte charnelle, je continuerai de vous aimer.

Par-delà la tombe, mon adoration tourbillonnera au tour de vous telles des cendres emportées par le vent.

N'ayez pas peur de moi, ma reine.

Car je vous aime.

-Anonyme-

wildstar_race_aurin, lettre d'amour, folklore, jeu, amour, love, reine, compagnon, guerrier, yeux, personne, visage, beauté, mort, aimer

Source image: http://www.wildstar-jdr.com/t172-aurins

04/10/2014

Death Note

death note, image, article, manga, ryuk, kira, l, light, livre, nom, visage.jpgLes grands amateurs de mangas connaissent déjà très probablement celui-ci, ils n'apprendront donc rien en lisant ces pauvres lignes. Quoique les plus jeunes ne connaissent pas nécessairement, et tant mieux, ce n'est pas vraiment le genre de manga que je conseillerais à ma frêle jeunesse. Bon en même temps, les gens n'arrêtent pas de mourir dans ce manga... Quant à la touche d'humour elle est bien noire et sombre!

Alors de quoi parle Death Note, sans pour autant vous spoiler?

Death Note est un shonen écrit par Tsugumi Oba et dessiné par takeshi Obaka, traduit dans de nombreuses langues, dont le français, car le manga a eu un certain succès, tant au Japon, qu'ailleurs.

L'histoire se concentre essentiellement sur le jeune Light Yagami, un simple lycéen mystérieux en apparence de par son intelligence, mais possédant un cahier exceptionnel et mortel : le Death Note.

Ce cahier est à la base possédé par un Dieu de la mort, qui d'ailleurs suit le jeune Light partout, Ryuk.

Light, ayant une grande estime de lui, un ego incommensurable, décide de jouer le dieu et de faire régner la justice lui-même, tuant ainsi un grand nombre de criminel grâce au Death Note. Pour celui, il lui suffit d'inscrire leur nom dans le livre, et si il le veut, d'inscrire aussi les conditions de la mort de la personne. Pour tuer, il lui faut donc juste un nom et un visage... Flippant non?

Évidemment, les autorités ne le veulent point en liberté, et c'est l'ingénieux L qui va s'occuper de traquer Light. Deux grands génies s'affrontent ainsi, à la manière d'un duo Sherlock-Moriarti ou d'un Batman-Joker.

Le manga avance plutot bien et ne nous oblige pas - Alléluia - à voir 15 millions de flashback inutiles, comme dans Naruto par exemple. C'est déjà un excellent point selon moi.

On est vite pris par l'enquête et il devient sincèrement difficile de lâcher l'affaire, tant il y a de rebondissements.

Je ne peux donc que vous conseiller de jeter un œil attentif à ce manga, j'en suis sûr, vous ne le regretterez point.

 

Source image: http://senpai.centerblog.net/24-23-death-note-13-520

25/07/2014

Des visages mystérieux à Genève

 

IMG_0477.JPGJe me promenais sur la rue de Lausanne, par un beau dimanche après-midi lorsque sur ma route se présenta une petite tête étrange sculptée, les yeux fermés, avec un gros nez aux narines entrouvertes et  avec sur le front une bulle disant « Bonjour Genève ! ». Celle-ci était également signée  « gzeg05 », qui je suppose hasardeusement est la signature de l’artiste qui a produit l’œuvre. Je l’ai prise en photo et j’ai avancé, sans m’en soucier d’avantage.

Je continuais ainsi ma promenade dominicale et traditionnelle en descendant plus profondément dans les Pâquis. Sur la rue x j’aperçois à nouveau une autre de ces têtes ! Cette fois-ci elle est bleue et  elle est toujours accrochée à un mur !

J’ai bien tenté de faire des recherches de mon côtés afin de découvrir qui en est l’auteur et pourquoi il l’a fait mais je n’ai rien trouvé, sur ce coup-ci même mister Google n’a pas sur m’aider !

 Je sais tout du moins qu’il y en a deux dans mon quartier mais je suis prêt à mettre ma main au feu qu’il y en a d’autres disséminés dans notre douce Genève.

A quoi servent-elles ? Que symbolisent-elles ? Sont-elles purement décoratives ou doivent-elles nous faire réfléchir ? Voici ouvert le mystère des têtes accrochées sur les murs genevois !

Et vous, en avez-vous rencontré sur votre chemin ?

02/06/2014

Une tête étrange à Plainpalais

Euh... s'il vous plait monsieur, il faut arrêter de me regarder ainsi... Je ne suis pas le seul coupable sur cette terre, et au fond, qui ne l'est pas?

IMG_0343.JPG