13/11/2014

LFG : Looking For Game - Le joueur du grenier et Krayn

lfg, looking for game, jv, jeux vidéo, joueur du grenier, usul, krayn, fred, mmo, rpg.jpg

Ceux qui trainent sur jeuxvideo.com et/ou qui sont fans de mmorpg en règle générale, connaissent déjà surement l'émission dont je vais vous parler : Looking For Game !

Présenté par Fred, alias le joueur de grenier, Et Krayn, un pur fan et expert de mmo, l'émission se déroule en 4 parties par jeu. cette forme était l'émission traditionnel, mais depuis peu l'émission consacre une grosse vidéo par jeu, par souci de ne pas couper l'expérience du visionneur. Ce n'est pas plus mal.

Tous ceux qui s'intéressent à ce type de jeux - Hack N slash compris- ne devraient manquer cette émission sous aucun prétexte!

Krayn est souvent plus calé que Fred ( Manque de temps pour le JDG peut être), selon le jeu, Fred joue donc souvent le rôle de celui qui pose les questions et qui s'occupe des transitions.

Enjoy!

 

Source image: http://www.jeuxonline.info/actualite/42423/looking-for-ga...

12/11/2014

Absurdité Clownesque

un-clown-tueur-terrorise-les-passants-dans.jpgJe croyais que les clowns étaient sensé nous faire rire...pas nous faire peur ou nous tuer! Pas dans la réalité tout du moins!

Il y a bien le film Ça qui met en scène un genre d'araignée monstrueuse pouvant se transformer en clown afin d'attirer les enfants pour les manger, mais là le cinéma est dépassé.

Pourquoi cette violence gratuite?

Pourquoi la violence gratuite?

Youssoupha dit dans l'un de ses sons: "Nos mères payent cher ce que vous appelez la violence gratuite"

Cette phrase est particulièrement parlante en ce moment.

Alors pourquoi?

N'est-ce pas là une véritable absurdité?

La violence  par vengeance, par nécessité ou encore pour se défendre est compréhensible.

Mais comment comprendre la violence gratuite? Est-ce la violence pour la violence? La violence pour le plaisir?

Je ne comprends pas...

Comment peut-on tomber aussi bas? Et surtout, jusqu'où peut on encore tomber?

 

Source image: http://www.virginradio.fr/insolite-un-clown-terrorise-des...

11/11/2014

Haïkourt Charnel

Klaus_Kampert, poésie, haiku, haikourt, charnel, corps, igor rodrigues ramos.jpeg

Un vers pour les seins,

Un vers pour le cul;

Charnel doit être le haïku!

10/11/2014

La citation de la semaine - Georges Bataille (L'érotisme)

larmes d'éros,georges batailles,pauvert,livre,amour,érotisme,femme,homme,citation,art et culture,âme,corps

« Je crois que l’érotisme a pour les hommes un sens que la démarche scientifique ne peut atteindre. » Georges Bataille, L’érotisme, Paris, Minuit, 1957,  p. 12

 

Source image: http://www.devoir-de-philosophie.com/dissertation-georges...

09/11/2014

Pokemon Origins

pokemon origins, rouge, bleu, aventure, red, blue, salamèche, carapuce, game boy, animé, manga, japon

Pour les nostalgiques des premières versions comme moi, c'est une aubaine ce mini-animé! Mini-animé oui car il tient à peine sur quatre épisodes! Nous survolons donc une grande partie de l'histoire en se concentrant sur quelques moments clés.

Non pas qu'elle soit excellente, loin de là, elle est tout de même en presque parfaite adéquation avec l'aventure rouge et bleue, sortis à l'époque sur GameBoy. Je dis presque parfaite tout simplement parce qu'il y a une petite surprise à la fin que l'on ne retrouve pas sur les jeux.

Non, ce qui est vraiment génial, c'est que cet animé nous remémore des très bons souvenirs d'enfance.

Un animé donc pour les plus vieux mais que les plus jeunes pourront de même apprécié aussi!

Source image: http://hypersonic55.wordpress.com/2013/11/17/pokemon-orig...

CAMU #4 - Etymologie de nos fringues : PANTALON et PYJAMA

codeMU.png


Source image: http://codemutv.com/

08/11/2014

Le Labyrinthe - The Maze Runner

le labyrinthe, film, maze runner, cinéma, adolescence, métaphore, vie, présentationLe film, selon moi, a au moins deux grilles de lectures, l'une littérale bien sûr et l'autre métaphorique.

La première nous dit simplement que divers jeunes hommes se retrouvent malgré eux, sans savoir pourquoi ni comment, en plein milieu d'un labyrinthe étrange, sans jamais pouvoir le traverser.

Ils vivent tous ensemble en se séparant les tâches à aire afin que la communauté survive du mieux qu'elle peut.

La grille métaphorique nous dit que tout le film est une grande image de l'adolescence. Si si regardez bien, vous le verrez par vous même aisément.

Le héros principal arrive et ne sais pas ce qu'il fait là, ni ce qu'il doit faire.

On lui propose une place fixe et non-original mais elle ne le convient pas, il a besoin d'aller au-delà de ces murs.

Il est différent alors certains veulent lui mètrent des bâtons dans les roues, tandis que d'autres le suivent. Il est un meneur, pas un suiveur, c'est ce qui le démarque de beaucoup d'autres.

Il tente de comprendre son monde mais au fond il est perdu.

Tout cela sont des caractéristiques et des phases typiques attribué à l'adolescence dans nos sociétés.

D'autres évènements que je ne veux pas spoiler, confirme cette théorie selon moi!

Je ne l'ai pas plus aprécié que cela, disons que j'étais bien entouré et que cette idée de métaphore me plaisait, ce qui m'a permis de tenir tout le film sans m'endormir.

Enjoy!

Source image: https://cinemadefreddy.wordpress.com/2014/10/19/critique-...

Banal Fantasy

BanalFantasy1, série audio, humour, final fantasy 7, playstation, jeux vidéo, son, aventure mp3.jpg

Banal Fantasy

Une série audio à écouter si vous êtes fan de Final Fantasy 7! Oui les autres sont au risque de ne rien comprendre, bien que je n'ai jamais fait le test puisque moi je suis un pur fan!

Plus d'info ici-même: http://ledemondurire.free.fr/Creations/Sagas/BF1/Histoire...

07/11/2014

Le selfie ou le culte de l'auto-portrait

selfie, selfies, culte de l'autoportrait, photo, photographieC'est un phénomène qui peut sembler banal lorsque l'on baigne dedans mais l'est-il vraiment? Je n'en suis pas sûr mais cela fait relativement peu de temps qu'il est apparu ainsi en masse.

Des artistes ont déjà peint leur propre portrait pour par exemple s'entraîner ou au cas où la postérité s'en souvenait, mais aujourd'hui, c'est la masse qui s'y met via la photo et notamment à l'aide du smartphone. Il y a même maintenant une double caméra sur de nombreux Iphone afin de faciliter cette action entre autres.

Cet auto-portrait est souvent fait pour être exposé, que ce soit sur Facebook, sur Instagram ou encore ailleurs. Ce n'est plus seulement un procédé d'entraînement à une technique mais peut-être est-ce toujours cette volonté, consciente ou inconsciente, de marqué photographiquement parlant la postérité.

Il y a aussi d'autres types de selfies bien sûr, comme par exemple le selfie qui remplace le miroir de poche ou encore le selfie que l'on envoi à sa chérie pour lui envoyer un "vrai" bisou et non juste plus un smiley. Ce ne sont pas ceux-là qui m'intéressent ici, bien qu'ils ne soient point dénués d'intérêt.

Comme souvent, je préfère avancer par questionnement que par affirmation.

Pourquoi un tel développement?  Est-ce un reflet de cette société individualiste prônant bien souvent le paraître à l'être?

Si l'on semble heureux sur nos selfies, le sommes nous nécessairement? Si les autres nous perçoivent comme tel, est-ce que cela influence vraiment notre bonheur réel?

Les personnes s'y adonnant se trouvent-elles vraiment belles ou tout au contraire, ont-elles besoin d'être rassuré par les autres?

Bref, ce culte de l'auto-portrait est étrange si l'on s'y penche d'un point de vue extérieur, je n'en doute plus.

Et vous, qu'en pensez-vous?

Les Tortues Ninjas

tortues ninja, film, nouveau, splinter, april, schreder, action, mutantLe retour!

Alléluia!

Bon, c'est un bon gros film ricain, mais pour le coup, mes souvenirs d'enfance prennent le dessus et me l'ont fait attendre et apprécié!

Oui, j'ai aimé le film, surtout en comparaison avec les derniers films produits sur la licence.

Il y a de la baston, des tortues adolescentes mutantes ninjas, Megan Fox et de la baston! Que demande le peuple bordel?

Oui, je suis un gros beauf. Et alors? Un vendredi à 14h tous les 6 mois ce n'est pas si grave. Ou bien?

On nous y présente les origines des tortues et maitre Splinter dans un contexte relativement réalistique ( Il existe ce mot?) ainsi que leur rencontre avec April O'Neil et l'infâme mais sublissime Schreder!

Que dire du grand méchant?

Schreder putain! Un des méchants les plus badass, balèze et en armure, quoique un peu trop méchant pour rien. Son but est de contrôler la ville. Pourquoi ? Beuh, on sait pas. Mais on s'en fou!

J'attends la suite avec impatience!

Ne me remerciez surtout pas pour cette critique purement objective!

Enjoy!

source image: http://www.actucine.com/cinema/les-tortues-ninja-un-remak...

-Aveugle et muette, me voici habillée des pensées que tu me prêtes-

muette et aveugle me voici habillée des pensées que tu me prêtes.jpg

 

Marcel Marien, Muette et aveugle, me voici habillée des pensées que tu me prêtes, 1940-1945, épreuve à la gélatine tirage d’époque, 8,7 x 6,7 cm, dépôt au musée de la Photographique Charleroi, Belgique

 

06/11/2014

Introduction - Wildstar - Exilés

wild_star_fan_.jpg

Après la création du personnage avec lequel on va se balader sur Nexus, commence une phase d'introduction relativement classique qui sert avant tout comme phase d'apprentissage première pour les commandes et les mécanismes de base.

On apprend donc à se déplacer, à se battre, à naviguer dans l'interface et tout ce qui en suit, mais accepter et suivre les missions.

C'est aussi la phase qui pose la situation initiale de l'aventure, l'ambiance, le contexte.

Du côté des exilés, on se retrouve dans l'un des vaisseaux sensé atterrir sur Nexus, sauf que nous sommes attaqués par les dominards.

  Après une suite de missions basiques et de vocations, on nos propose de rejoindre deux points situationnels de planète Nexus. On choisit et enfin, l'aventure commence pour de vrai!

Suivra l'article similaire sur le dominion!

Source image: http://www.wildstartips.com/the-detailed-introduction-of-...

La banda Picasso

la banda picasso, film, max jacob, pablo, marie, fernande, manolo, guillaume apollinaire, peinture, écriture, sculpture.jpgLe film met en scène une bande de joyeux lurons, très connus pour la plupart: Picasso bien sûr comme le nom du film nous le suggère, Manolo un sculpteur espagnol, Max Jacob le célèbre fou qui s'est converti au christianisme et qui croyait voir des anges, Braque le cubiste et le fameux poète Apollinaire. La banda Picasso a de la gueule n'est-ce pas?

Le film commence en 1911 alors qu'Apolinaire et Picasso sont accusés du vol de la Joconde! Rien que ça! Le film revient ensuite en arrière afin de mettre en lumière les événements qui ont précédé celui-ci, tant formels que relationnels.

L'on peut ainsi suivre l'évolution de la peinture de Picasso durant cette période et notamment l'évolution du tableau "Les dames d'Avignon", tout en restant attentif à quelques unions amicales et amoureuses. La rencontre de Picasso et Braque est par exemple importante pour comprendre les toiles des deux gaillards à ce moment là car en effet, les deux se sont beaucoup influencés et ont construit le cubisme ensemble.

Si vous vous intéressé au mouvement cubiste, impressionnisme (Manet fait des apparitions épisodiques) ou même le fauvisme, je vous le conseille très fortement.

Voici la bande annonce du film:


 

Source image: http://www.seriebox.com/cine/la-banda-picasso.html

05/11/2014

L'amour perdu - Et alors?

elegie-bouguereau-1899, amour perdu, pain tiède, chaud, froid, aimer, tableau, toile, art, artiste, igor.jpgL'amour perdu est pareil au pain tiède ; il est meilleur quand il est encore chaud, tout juste sorti du four, fumant fièrement la vie - et lorsqu'alors de la tiédeur il devient dur et froid, nos dents ne veulent plus le mordre à mesure que l'odeur s'éloigne.

Cet état transitoire est sans conteste le pire des trois: chaud on ne veut ni ne peux l'oublier, froid on l'a déjà fais, mais tiède alors?

Tiède, il n'est que souffrance et souvenirs trop doux, il marche silencieusement entre le gouffre de l'éternité et celui de l'oubli, sans savoir dans lequel il va bientôt tomber.

Lorsque les mots nous ont quitté, que reste-t-il pour nous exprimer? Un sourire. Oui, c'est vrai et quelques larmes aussi.

Et alors? Et alors? Et alors? Et alors?Et alors? Et alors?

Et alors? Cet ensemble de mot est très utile. Il répond de façon rhétorique à de nombreux questionnements. Et alors? Il est une fuite, une échappatoire, toute une philosophie. C'est grâce à ce genre de mots que l'on tient encore de bout. On nous quitte. Et alors? On est malade. Et alors? Je suis triste. Et alors? 

Et alors? Et alors?

 

Source image: http://www.astrosurf.com/luxorion/psycho-rupture2.htm

Man to Man - Régis Wargnier - 2005

Man_to_man, régis wargnier, hugh bonneville, berlin, 2005, jamie dodd, anthropologie, commerce, pygmée, homme, femme.jpgLe film, réalisé par Régis Wargnier d'après un scénario de William Boyd,  commence par une véritable chasse à l'homme : deux blancs, un homme et une femme, sont aidés par quelques guerriers d'une tribu pour capturer deux pygmées ; un mâle et une femelle comme ils le disent. Évidemment, cette chasse n'a pas pour but d'accrocher leur tête dans leur nouveau chalet en Suisse : non, le cher monsieur pense que ceux-ci sont les probablement les ancêtres communs de tous les hommes. La théorie est audacieuse certes mais cette hypothèse mérite-t-elle que l'on capture des êtres humains vivants afin de les étudier, les analyser ? Cette question nous taraude bien vite. Si ce sont des êtres humains, non pas seulement physiquement car physiquement il n'y a aucun doute, ils nous ressemblent énormément, mais aussi émotionnellement/sentimentalement/intelligemment parlant, alors personne n'est légitimé à les capturer et analyser. Par contre, si comme le pense nos héros au départ, ceux-ci n'ont que très peu de capacités cognitives, alors, selon le film tout du moins, nous sommes légitimé à les capturer pour analyses.

Au début, les protagonistes principaux considèrent nos deux pygmées comme des sous-hommes et le reste du film, vous vous en doutez bien, va au contraire légitimer le fait de croire que finalement ils sont comme nous et non pas juste un chaînon manquant dans l'évolution, lien entre nous et les chimpanzés.

Le film porte un regard intéressant sur les notions de "civilisation" et de "sauvage", en y intégrant tous les aspects incarnés : le gars qui pensera toujours qu'ils sont des sous-hommes, celui qui change d'avis, celui qui s'en fou, celui qui hésite, etc... Pour étudier ce genre de notion je vous conseille notamment Montaigne, dans ses essais il accorde une analyse à ces deux mots.

Le film est émouvant, préparez vos mouchoirs les amis!

Terminons par une petite citation de l'ami Montaigne justement :

"Chacun appelle barbarie ce qui n'est pas de son usage"

Aight!

 

Source image: http://www.cinemapassion.com/jaquettesdvd/Man-to-man.php