03/05/2015

Polymanga 2015: bilan sentimental

 

Le cœur et la passion y étaient.

Dans une culture que l’on considère, autant à tort qu’à raison, comme individualiste et consumériste, les free hugs et les lueurs dans les yeux faisaient rages.

Du 3-6 avril 2015 à Montreux, les acharnés et autres amateurs de jeux vidéo, mangas et culture nippone en général, se sont retrouvé afin de partagé un instant cher : une convention et ici-même, le Polymanga !

Le concept de convention dans cet environnement est capital. C’est à ces moment-là notamment que l’on se retrouve ensemble, entre passionnés, en IRL (In Real Life), que l’on discute, que l’on rit, que l’on se câline, que l’on se déguise, que l’on rencontre ses artistes et autres youtubeurs préférés ! Bref, ce sont des instants forts agréables dans la vie de celui que l’on appelle geek ou pseudo-geek. Pas la peine de débattre sur l’utilisation de ce dernier terme, un espèce de fourre-tout de nos jours, d’ailleurs un article lui sera très probablement accordé.

De nombreux stands de ventes spécialisés étaient présents, ce n’est pas aujourd’hui que le consumérisme lâchera l’image de cette culture geek. Et pourtant, et pourtant, et pourtant, j’ai vu des milliers d’âmes étincelantes, des cris du cœur. J’ai vu des familles, des ados, des adultes, des jeunes enfants, tous jouaient, se promenaient ensemble. On comprends l’enthousiasme : de nombreux youtubeurs, cosplayeurs, acteurs, dessinateur et autres artistes en tous genres y étaient !

Au Polymanga, bien que contenant des divertissements virtuels et imaginaires, le mot d’ordre étaient, finalement, réalité. Une réalité chaleureuse à n’en point douter, une bulle éphémère.

Voilà un texte quelque peu sentimental. Tant pis. A l’année prochaine les ami(e)s !

Commentaires

Retrouvez également cet article sur le site de l'Association Plumes Genevoises: http://plumesgenevoises.com/

Écrit par : Association Plumes Genevoises | 07/05/2015

Les commentaires sont fermés.