05/04/2015

Je ne sais pas écrire

 

Je ne sais pas écrire.

Je note des signes qui se suivent à la queue leu-leu comme les pattes d’une chenille qui s’espionnent. Cette errance alphabétique s’enorgueillit d’avoir un sens, je ne comprends pourtant pas un broc de ce qu’elle marmonne.

Je ne sais pas écrire.

Si il y a écrivain, il y a peut-être lecteur, notez qu’en plus écrire et lire riment en couple! Bien esseulés se sentent les symboles sans l’œil qui les décrypte ! Lorsque l’on déclare son feu à sa flamme, n’est-ce pas le regard de celle-ci qui transforme cette braise en volcan d’or ?

Je ne sais pas écrire.

Peut-être que vous ne savez pas lire. Pourquoi j’écris ? Et vous pourquoi lisez-vous ? J’écris pour me souvenir et pour oublier, j’écris pour tout dire en ne disant rien. Et vous vous suivez mes âneries pendues à des carottes putrides. Je perds mon temps je vous l’accorde, quant à vous c’est votre vie qui s’enfuit.  

Je ne sais toujours pas écrire.

C’est pour ça que j’écris encore et toujours.

Commentaires

Pourtant, il est bon de lire celui qui tâtonne dans la nuit, à la recherche du sens et le sens c'est comme les étoiles, il scintille dans la nuit noire de nos mots qui se bousculent, aveugles!
Bonne quête!

Écrit par : Djemâa | 05/04/2015

Génial ! Merci pour cette perle rare ... que j'affiche pour l'avoir en permanence sous mes yeux...jaw

Écrit par : jaw | 05/04/2015

Les commentaires sont fermés.