01/03/2015

Qu’est-ce que l’essentiel ?

 

Qu’est-ce que l’essentiel ?

L’essence couplée au ciel ?

Les sens sans le superficiel ?

Le sang sacrificiel ?

Les sans cervelle ?

 

L’essentiel.

Peut-être n’est-ce que

Le sein d’une sainte sur lequel on se presse,

Le son silencieux et ruisselant,

L’encens du ciel que l’on ressent,

Le sens solennel de nos déesses.

 

L’essentiel.

Ce n’est en tout cas pas un jeu de son avec des « s ».

Peut-être ne tient-t-il qu’à quelques intentions.

Une planète qui tourne sur elle-même.

L’océan qui se promène.

Deux regards qui se croisent.

Un sourire se dessinant.

Un enfant qui apprend.

Une main tendue.

 

L’essentiel.

Et s’il ne tenait qu’à un mot ?

Univers.

Nature.

Amour.

Bonheur.

Connaissance.

Partage.

 

L’essentiel.

L’essentiel est peut-être en chacun de nous, en tout ce qui vit, en tout ce qui respire, en tout ce qui grandit, en tout ce qui se casse, en tout ce qui brille ; en tout ce qui existe. Que l’on prenne soin de soi, des autres et de Mère Nature, peut-être ainsi, effleurerons nous l’essentiel… Car le Tout sera enfin uni par le corps et par le cœur.

Commentaires

Bien essayé, pas pu.
Les dernières découvertes scientifiques qui relèguent l'arrogance de ceux qui prétendaient détenir la Vérité dans les limbes du religieux font état, notamment dans la théorie des cordes, de la co-existence d'univers parallèles.
Certes, peu d'astrophysiciens s'y risquent. Même Alain Aspect reste discret sur les conséquences de ses expériences.
L'imperfection fait partie de la perfection de la création à laquelle elle donne le mouvement.
Vous pouvez donc oublier de cerner un jour l'essence de l'existence, car sa découverte impliquerait la fin de l'aventure. Et je trouve ça tout à fait réjouissant.

Écrit par : Pierre Jenni | 02/03/2015

Les commentaires sont fermés.