20/09/2014

Anna Karénine


anna,karénine,léon tolstoï,russie,film,cinéma,présentation,critique,art et culture,roman,théâtre,jude law,keira knightley,littératureSorti sur nos écrans il y a environ deux ans, Anna Karénine, est une adaptation cinématographique du célèbre livre de l'ami Russe Tolstoï!

Emporté par la bellissima Keira Knightley et le ninja Jude Law (Ouai je trouve que ce type sait vraiment rendre son apparence discrète tout en jouant très bien : dur à concilier pourtant parfois!).

Je vous préviens tout de suite, je n'ai pas lu l'oeuvre écrite originale et ne compte pas le faire tout de suite (Ne te retourne point vieux léon - Snack Bar chez Léoooooooooooooon).

On passe au bref résumé?

1874, froide Russie (Ou chaude selon la saison et la région), à l'ancienne. Anna Karénine, beauté blanche et fatale, profite de la vie comme aucune puisqu'elle atteint bien jeune une position sociale qui en ferait rougir plus d'une, même si elle a été marié bien young (Tu te répète fils - d'où le fait que j'anglicise mon mot) à un fonctionnaire plutôt bien placé du gouvernement d'antan, avec un fils qui l'aime et tout et tout, admiré et (Bon tu l'as finis ta phrase ou bien) reconnu par ses pairs. 

On peut le dire, socialement elle se met à l'aise la demoiselle. Et pourtant... parce qu'il faut un pourtant, cete petite vie toute bien, quoique conventionnelle, va être bouleversée!

Invité par son frère, un gros dragueur incorrigible, qui a mis une pléthore de cornes sur la tête de sa femelle, la naïve et douce Dolly,  afin de sauver son mariage, elle rencontre lors de son voyage le beau et sulfureux Vronsky ( J'ai entendu Bronsky tout le film), officier de la cavalerie. Forcément, quand c'est pas une femme qui vient trouble le monde, c'est un homme!

C'est donc là que sa vie va basculer et tout le film va raconter ce basculement, redressement et rebasculement et reredressement!

Tout d'abord, est-ce que j'ai kiffé? Plutôt oui, je ne me suis pas endormi en tout cas, et j'ai surtout aimé l'ambiance et la scénographie du film. Le décor, très théâtral, m'a énormément plu, et la construction du film elle-même est basé partiellement, et assumé, d'une pièce de théâtre! C'est un point très fort du film, si ce n'est le plus fort!

L'évolution des personnage aussi m'a plu: le côté psychologique est bien mis en avant et on regrette parfois que ceux-ci ne s'expriment pas d'avantage.

Tolstoï critiquait probablement ( Non en fait c'est sûr) la bourgeoisie et les conventions de son époque et ce que le film se devait de mettre le mieux en avant : et il y arrive selon moi!

Ses défauts? Le rythme peut être et une partie de la narration : mais malgré ces défauts le film reste tout de même sympa!

Si vous avez lu le roman ou qu'au contraire vous avez la flemme de le faire, je vous conseille vivement le film!

Enjoy! 

Les commentaires sont fermés.