29/08/2014

Souvenir cubain

souvenir cubain, cuba, poésie, poème, écriture créative, voyage, mémoire, commencement, belle, elle

Il s’en faut bien peu

Pour que nos cœurs crochent

A celles et ceux

Qui près de nous s’approchent.

 

Quelques regards,

Une discussion,

Et à l’unisson

L’on est hagard.

 

Et puis je me rappelle

Comment elle dansait ;

Telle une hirondelle

Pure qui s’envolait.

 

J’aime tant voyager

De contrée en contrée,

Mais son âme blanche d’hiver

Reste une terre de mystère

 

Tente encore de me distancer,

Je ne te laisserais plus fuir,

Car quand tout a enfin commencé

C’est quand je t’ai laissé partir.

 

Source image: http://laetisplayground.wordpress.com/2012/05/31/un-souve...

Les commentaires sont fermés.