05/11/2014

L'amour perdu - Et alors?

elegie-bouguereau-1899, amour perdu, pain tiède, chaud, froid, aimer, tableau, toile, art, artiste, igor.jpgL'amour perdu est pareil au pain tiède ; il est meilleur quand il est encore chaud, tout juste sorti du four, fumant fièrement la vie - et lorsqu'alors de la tiédeur il devient dur et froid, nos dents ne veulent plus le mordre à mesure que l'odeur s'éloigne.

Cet état transitoire est sans conteste le pire des trois: chaud on ne veut ni ne peux l'oublier, froid on l'a déjà fais, mais tiède alors?

Tiède, il n'est que souffrance et souvenirs trop doux, il marche silencieusement entre le gouffre de l'éternité et celui de l'oubli, sans savoir dans lequel il va bientôt tomber.

Lorsque les mots nous ont quitté, que reste-t-il pour nous exprimer? Un sourire. Oui, c'est vrai et quelques larmes aussi.

Et alors? Et alors? Et alors? Et alors?Et alors? Et alors?

Et alors? Cet ensemble de mot est très utile. Il répond de façon rhétorique à de nombreux questionnements. Et alors? Il est une fuite, une échappatoire, toute une philosophie. C'est grâce à ce genre de mots que l'on tient encore de bout. On nous quitte. Et alors? On est malade. Et alors? Je suis triste. Et alors? 

Et alors? Et alors?

 

Source image: http://www.astrosurf.com/luxorion/psycho-rupture2.htm

Commentaires

Vrai!

Écrit par : annuaire | 05/11/2014

Les commentaires sont fermés.