12/06/2014

Final Fantasy : A Realm Reborn - P.4

 

ff14 4.jpgEnfin, les quêtes d’introduction relativement fastidieuses sont derrière nous… Alléluia ! On va vraiment passer aux choses sérieuses !

Il faut absolument que je parle quelque peu du système de classe dans ce FF car il est particulièrement original et intéressant. En effet, il est possible, avec un seul personnage, sachant que l’on peut en créer huit par monde, de monter toute les classes existantes :  gladiateur, pugiliste, maraudeur, maître d’hast, archer, élémentaliste, occultiste, arcaniste, menuisier, forgeron, armurier, orfèvre, tanneur, couturier, alchimiste, cuisinier, mineur, botaniste, et pêcheur ! Ouf, sa en fait des classes à monter au niveau maximum ! A la toute fin on devient un homme / une femme à tout faire !

Ce qui est sympa, c’est que l’on peut combiner des classes pour atteindre une autre classe. Par exemple, pour être un paladin il faut monter sa classe gladiateur jusqu’au niveau 30 et la classe élémentlaliste jusqu’au niveau 15 au moins.

 Pourtant malgré cette liberté certaine dans le choix de classes, le end game fait quand même en sorte que chaque joueur joue un rôle principal en combat, même si son personnage est relativement varié. Les trois rôles principaux et traditionnel comme dans les autres MMO sont bien évidemment le DPS, le Tank et le Healer, à savoir, en simplifiant, celui qui bourrine bien la gueule des ennemis, celui qui encaisse la majeure partie des coups et bien sûr le soigneur !
Pour ma part, je vais probablement m’orienter Healer lors du end game, bien qu’à terme tout joueur à la possibilité de jouer les trois rôles afin de varier son expérience de jeu, sans pour autant changer son petit personnage préféré.

J’ai déjà eu la possibilité de monter mon élémentaliste jusqu’au niveau 15 et celle-ci sera ma classe principale pour l’aventure mais j’ai déjà essayé la classe de l’archer qui pour être franc, m’a aussi plu, bien que cette classe ci je ne l’ai pas beaucoup joué (Niveau 7).

Les commentaires sont fermés.