10/06/2014

Final Fantasy : A Realm Reborn - P.3

 

finalfantasy14.jpgLe début du jeu, avouons-le, nous ne sommes pas les seuls à l’avoir ressenti ainsi, est relativement lent et peu passionnant. Bon après quand on est un fan de FF comme moi, ce n’est pas la mort non plus mais quand même… Dans le sens où l’on est probablement sensé sauver le monde plus tard mais là on nous confie de manière répétitive et peu dynamique des missions du genre  livrer une lettre d’amour, récolter des courges ou bien encore décimer partiellement une colonie d’écureuils ou de coccinelles! Enfin bon, tout héros commence au bas de l’échelle j’imagine !

En effet, malgré quelques quêtes intéressantes et celles destinées à nous apprendre les mécanismes principaux du jeu qui sont, du moins pour les néophytes, utiles sur le long terme, on nous propose essentiellement de faire le postier et autre messager soumis. En gros, une grande partie des quêtes initiales, c’est-à-dire les quêtes obtenues lors des  dix premières heures de jeu, a quelques poils de crul près selon le joueur, en plus d’être trop faciles, consistent surtout à passer d’un point A à un point B. Parfois même on finit à un point C…

Heureusement, je n’étais pas seul pour mes premières sessions de jeu et à mesure que l’on se plonge dans ce monde fantastique et intriguant l’intérêt pour l’aventure et les quêtes ne fait tout de même qu’accroitre. Lentement mais surement le jeu fais son petit bonhomme de chemin comme on dit chez nous.

Alors voici la première règle pour jouer et profiter pleinement des premiers instants de FF14 : être patient dès le début !!!

Les commentaires sont fermés.