27/11/2013

Le sablier de l'amour

 

 

Jamais plus belle fille il ne vit,

De toute sa vie pourtant si remplie,

Un simple sourire aurait suffi ;

La belle l’ignora, c’est ainsi.

Tandis que celle-ci

Sans malice se rendit,

Pour s’offrir sans un mot dire ;

Plus jamais ils ne se revirent.

11:39 Écrit par Igor Rodrigues Ramos dans Ecriture créative:Poèmes et autres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.