04/07/2017

Interview de Lazou_laplume, auteure genevoise de "Dans la tête de Laz qu'est-ce qui s'y passe?"!

Lazou, tu es auteure et tu viens de sortir ton premier livre (Dans la tête de Laz qu'est-ce qui s'y passe?). Que peux-tu nous dire sur cet ouvrage initiateur ?

C'est un recueil de différent textes que j'ai écrit dans des instants de ma vie, à la base je ne pensais pas me lancer et en faire un livre, mais un ami m'a dit que je devrais le faire et ne pas hésiter une seconde. C'est donc ce que j'ai fait. Aujourd'hui j'en ai une certaine fierté mais je garde les pieds sur terre car le rêve n'est jamais finit.

Un premier livre c’est bien mais qu’en est-il du deuxième ?

Le deuxième est en préparation, je ne peux pour le moment donner une date de sortie car il va y avoir une nouveauté et cela demande plus de travail. Mais dans tout les cas, il est en en bonne voie.

Tu abordes des thèmes difficiles, voir tabous ; sais-tu comment tes lecteurs-trices réagissent lors de leur lecture ?

Ayant déjà eu des retours, ils ont adoré le fait que je parle de sujets à la fois forts et tabous.
Il y en a même qui se sont reconnus dans certains textes ou qui en ont été très touchés, car connaissant par exemple une personne qui aurait vécu la même chose. C'était ce que je voulais peut être produire égoïstement: faire ressentir aux gens des choses qui n'ont pas de prix. Voilà pourquoi j'écris.

Il y a-t-il des éléments autobiographiques dans cet ouvrage ?

Oui il y en a certain. Je ne voulais pas qu'ils soient là pas par pitié mais pour dire à tout le monde que cela peut arriver, que nous ne sommes pas grand chose sur cette terre et que demain c'est loin. Aujourd'hui c'est tout de suite. Il faut vivre et à fond.

Tu es également pour la collaboration entre artistes et domaines artistiques : pourquoi ?

Car le domaine artistique à Genève ou en Suisse en général n'est pas assez exploité et je désirais permettre un regard à des photographes, peintres, graffeurs, dessinateurs et même mannequins car mon livre est aussi fait de pages vierges pour qu'ils y déposent leurs arts. Avoir un regard sur leurs talents c'est permettre de développer ce que nous manquons impunément en Suisse: l'art en général.

Le mot de la fin ?

Apprendre. Apprendre que tout arrive avec le temps et la patience, apprendre que l'échec t'aidera à te relever plus fort et que la défaite n'existe pas. Apprendre à donner sans reprendre, à sourire même quand le pire arrive. Apprendre simplement et y aller tranquillement car la vie, de nos premiers pas jusqu'au dernier, l'apprentissage est là, pour vivre simplement d'émotions en réactions.

Facebook: https://www.facebook.com/Lazoulaplume/

Twitter: https://twitter.com/lazou1233?lang=fr

Youtube: https://www.youtube.com/channel/UCuN0qfOCeFy7HEIXdLUV6lg

16/09/2016

Annonce: Villa Esprit 3 recherche de nouveaux stagiaires!

Pas de rémunération fixe mais possibilité de toucher comissions, selon travail accompli / 5-10h heures par semaine (A convenir selon possibilités et besoins)

Lieu de travail : Villa Esprit 3 essentiellement et votre domicile selon les tâches

Durée : indéterminée

Villa Esprit 3, avec l’artiste genevois résident Lagrouni, qui a derrière lui un joli parcours dans le milieu de l’art et la culture depuis 35 ans, est un espace multifonctionnel qui fait office de galerie d’art et de lieu d’exposition notamment. L’on peut aussi notamment y organiser divers évènements comme des vernissages, des séminaires, des pièces de théâtre, etc.

Nous recherchons 2  personnes capables de se diviser les tâches suivantes selon les consignes de l’artiste, de la gérante des lieux et de l’agent artistique :

–       Organisation de visites à la galerie / Réception des visiteurs sur demande

–       Organisation et acte de présence aux vernissages et expositions.

–       Aider à la mise en place et mise à jour du dossier de l’artiste et autres.

–       Recherche de galeries.

–       Recherche et démarchage des clients pour des évènements ou expositions.

–       Faire l’inventaire de l’artiste et de la galerie.

–       Trier les diverses adresses de contact.

–       Répondre aux divers mails.

–       Faire de l’ordre dans les divers espaces de travail.

–       Aide-Atelier lors des séances de création de l’artiste.

–       Montage et démontage des expositions organisées.

–       Aide à la communication (Réseaux sociaux, affiches, mail, etc.)

Pour résumer de manière générale, vos fonctions jongleraient entre stagiaire pour la Galerie Esprit 3 ainsi qu’agent artistique auxiliaire pour l’artiste résident et son agent artistique.

Plus d’informations sur notre site : http://www.esprit3.org/

Site d’Ali Lagrouni : http://www.lagrouni.com/

Profil recherché :

Nous recherchons avant tout des gens très motivés et particulièrement passionnés par le monde de l’art, son fonctionnement et avec la volonté de perfectionner leur expérience dans le milieu. Si vous avez déjà de l’expérience et/ou que vous êtes étudiant à l’université en histoire de l’art ou à la HEAD c’est un plus pour nous, mais nous sommes ouverts à toutes les propositions. Aucune véritable formation n’est donc exigée a priori.

L’entretien se fera sur place avec l’artiste et l’agent artistique. Le contrat se fera de manière écrite.

Compétences minimales requises :

–       Français et anglais : impeccable à l’écrit comme à l’oral

–       Allemand : un grand plus.

–       Outils à maitriser : Word, Excell, Photoshop, etc.

Vos avantages dans ce stage :

–       Obtention d’un certificat écrit de stage notifiant le cahier des charges et le temps de travail accompli.

–       Expérience accrue dans le monde de l’art et la culture en général.

–       Aborder le monde de l’art à travers différentes casquettes et facettes: auxiliaire- galerie, agent artistique, artiste.

–       Expérience multiforme.

–       Possibilité d’étendre son réseau grâce aux diverses rencontres et interactions.

–       Cadre de travail idyllique et exceptionnel à la villa.

Pour postuler :

Peu importe le médium de postulation, il vous faudra nous joindre un CV complet ainsi qu’une lettre de motivation.

Vous pouvez postuler :

–       Par mail : rodriguesramosigor@gmail.com (Agent artistique)

–       Par courrier postal : Villa Esprit 3 / Chemin de la Blanchette 3 / 1213 Onex

Contact :

Villa Esprit 3

Chemin de la Blanchette 3

1213 Onex

Suisse

Contact agent artistique : 079.229.29.33
ali@lagrouni.com

04/07/2016

Shoes Me (Genève) - Photographies - Evènement - Romandie TV


01/05/2016

Littéraudio!

writing-1043622.png

--> https://www.youtube.com/channel/UCqOP8XZDu3-542orb0segUA

24/04/2016

Gamosophy

gamosophy logo 1.png

---> https://www.youtube.com/channel/UCquYcQ_77lVm5MEyRwNA7Ow

10/04/2016

L’Association Plumes Genevoises recrute à nouveau!

"Comme toujours, nous sommes à la recherche de personnes motivées à participer au développement, à la protection et à la diffusion de l’art et de la culture du canton de Genève à nos côtés!

Les tâches à accomplir sont aussi diverses que variées: interviews et rencontres avec des artistes, recherches d’artistes et de lieux culturels non-répertoriés, écritures d’articles, couvrir ou mettre en place tels ou tels événements, mettre à jour le site, gérer les réseaux sociaux, préparations d’événements futurs, honorer nos partenariats, etc.

Nous recherchons également des chroniqueurs et des chefs de rubrique!

Bien sûr, comme nous tous, vous serez bénévoles avec comme moteur principal, non pas un salaire à venir mais votre cœur et votre passion! L'aventure Plumes Genevoises pourrait vous surprendre et ce n'est pas seulement du plaisir et de la visibilité que vous y trouverez, de belles rencontres vous y attendent aussi.

Si il y a des gens intéressés, veuillez nous écrire en message privé sur FB ou Twitter, ou encore sur notre mail: plumesgenevoises@gmail.com!

N’hésitez pas à en parler autour de vous!

En espérant des réponses positives, nous vous souhaitons à toutes et à tous une excellente continuation!"

 

28/02/2016

Les Histoires Insolites du Genevois d’Autrefois

Connaitre l’actualité genevoise c’est bien. C’est même très bien. Mais combien connaissent, ne serait-ce qu’un peu, ce qui se passa dans notre beau canton lors des siècles passés ? Vous ? Pas vous ? Vous non plus ? Eh bien, grâce à l’initiative d’une jeune genevoise passionnée, votre curiosité et soif de savoir local vont être comblées, au moins partiellement !

Bon d’accord, vous connaissez très probablement l’histoire de l’escalade et de nos amis savoyards. Probablement connaissez-vous aussi notre date d’entrée dans la Confédération ou encore celle de la mort de notre austère Calvin. Et pour le reste alors ? Il faut avouer qu’à l’école obligatoire on nous enseigne d’avantage l’histoire de nos voisins français que l’histoire genevoise ou suisse en général. Cela est aussi dommage qu’incompréhensible.

Depuis peu, quelques mois à peine, Mélissa Maspoli a lancé un nouveau site traitant du Genève d’autrefois ! Une initiative précieuse et trop rare pour ne point être saluée. Si vous êtes branché guillotine, sorcière et autres suicides du Genève à l’ancienne, alors ce site est clairement fait pour vous !

Vous y découvrirez quelques articles de qualités portant chacun sur un sujet bien spécifique, le tout bien sûr accompagné d’une bibliographie bien pratique pour les plus curieux d’entre vous.Cliquez ici: https://histoiresinsolitesdugenevoisdautrefois.wordpress.... et sur Facebook: https://www.facebook.com/pages/Histoires-insolites-du-genevois-dautrefois/676020362523394?fref=ts

 

21/02/2016

Interview du groupe White Crow!

Avec une première scène lors des Fêtes de Genève 2015, les White Crow, un groupe genevois de cinq musiciens poursuit rythmiquement sa route pop rock. Interview de ses membres à plusieurs voix.

 

Igor Rodrigues Ramos & Piotr Boducki: Les Crow, pour commencer, pouvez-vous vous nous dire quelle est votre fonction respective dans le groupe ?

WC : Julien – Bassiste / Philippe – Batteur / Fabio – Guitariste / Mani – Claviste / Chloé – Vocaliste.

I&P : Quelle est l’histoire du groupe ?

Mani: C’est une histoire relativement récente. Fabio et moi voulions faire un projet musical et avons cherché un bon moment une chanteuse et la vie a fait que l’on a rencontré Chloé. On a ensuite eu l’occasion de jouer avec Philippe, puis en cherchant encore un bassiste, on est tombé sur Julien.

I&P : Pourquoi White Crow ?

Fabio : Est-ce que tu as déjà vu un corbeau blanc ? Les histoires de nom de groupe c’est toujours difficile à expliquer. On avait lu quelque chose comme quoi le corbeau blanc était porteur de bonnes nouvelles, d’un joyeux message. On a trouvé cela sympa.

I&P : Quelle est votre expérience sur scène ?

Philippe : Nous avons déjà fait les fêtes de Genève et la fête de la musique. La fête de la musique était pour nous un test, l’on a tendance à considérer notre scène lors des fêtes de Genève 2015 comme notre première véritable scène.

I&P : Pourquoi devrions-nous écouter du White Crow ?

Fabio : Je pense que quoiqu’ils aiment comme musique, ils trouveront leur bonheur avec nous. Nous avons un style relativement varié : de la pop, rock, etc. Il ne faut pas hésiter à nous tester.

I&P : Que pouvez-vous nous dire sur votre premier album ?

Philippe : On a la chance de pouvoir enregistrer un vieux titre à Veyrier, qui semble bien tourner sur Youtube. Et l’on aimerait travailler sur une dizaine de nouveaux titres.

Mani : Nous allons faire un max de communication sur les réseaux sociaux et voulons préparer un EP de 4 titres pour 2016 au minimum, voir un album dans le courant de cette même année. C’est du moins ce que l’on espère.

I&P : Comment projetez-vous l’évolution du groupe dans les années à venir ?

Fabio : L’on ne se projette pas aussi loin probablement. On se projette déjà dans le présent, on veut faire des bonnes scènes, pour la suite on verra.

I&P : Qui compose les paroles et le son dans le groupe ?

Fabio : Niveau parole c’est plutôt Chloé. Niveau son c’est tout un travail d’équipe, chacun y met un peu du sien tout simplement.

Mani : Dans le résultat, on ressent la touche de tout le monde.

I&P : CD ou live ?

Fabio : Le CD c’est toujours bien à la maison, dans la voiture. Le live est plus énergique, plus visuelle, plus réel. C’est différent tout simplement. On préfère probablement la scène mais le travail en studio n’est pas négligeable.

Chaîne Youtube du groupe: https://www.youtube.com/channel/UCqKjkxe8CxyVtl5syVD3tQg

Mx3: http://mx3.ch/whitecrow

 Facebook: https://www.facebook.com/whitecrowgva

Cette interview est le fruit d’une collaboration d’Igor Rodrigues Ramos & Piotr Bogucki

14/02/2016

Interview de François Darracq!

D’où vous est venue l’idée d’écrire un roman sur cette fameuse « Affaire Galilée » ?

J’ai eu l’occasion de l’étudier il y a une dizaine d’années dans le cadre d’une recherche historique, qui a donné naissance à un gros livre. Cette histoire m’a passionné, et je lui ai trouvé des ressorts parfaitement romanesques. L’idée m’est donc venue de la reprendre sous un autre angle, celui du roman, avec les libertés que procure cet autre type d’écriture.

 

Le roman est-il un moyen alternatif d’apprendre l’histoire d’une manière plus plaisante ?

Certainement ! Le philosophe Alain a eu cette jolie phrase : « L’historien emplirait des pages avant d’égaler un peintre d’histoire ». Il voulait souligner par là que le roman historique donne à voir et à comprendre l’histoire de manière vivante et instructive. Combien de lecteurs ont découvert l’Egypte ancienne à travers les romans de Christian Jacq ou le Moyen Age avec Maurice Druon ? Sur l’Affaire Galilée, il existe beaucoup de livres savants que le lecteur trouvera indigestes dès l’introduction. Par le roman, on pénètre dans un univers et dans les têtes des protagonistes, on s’imprègne d’une atmosphère, de la logique des personnages. C’est toute la différence entre le voyage et le documentaire…

 

Mais un roman sur une page d’histoire aussi connue que celle des mésaventures de Galilée ne souffre-t-il pas de l’absence de surprise ?

C’est une page célèbre de l’histoire, c’est vrai, mais je doute qu’elle soit si bien connue du public. Et pour cause : dès le XVIIe siècle et jusqu’aujourd’hui, elle a été instrumentalisée et caricaturée, et donc dénaturée. On a vu en Galilée un martyr de la science et en l’Eglise catholique qui l’a condamné une institution obscurantiste. Ce raccourci est évidemment simpliste. Dans Splendor Veritatis, je fais vivre au lecteur les contradictions internes de l’Eglise à travers la lutte d’influence que se livrent conservateurs et progressistes ; du côté de Galilée, il y a eu aussi quelques coups bas qui lui ont valu de solides inimitiés. On n’est plus dans le noir-blanc, mais dans les nuances de gris !

 

On connaît les déboires de Galilée avec l’Inquisition, comment éviter de tomber dans une « chronique d’une condamnation annoncée » ?

La condamnation de Galilée clôt dans mon roman une première partie qui ne constitue qu’un tiers du livre. Le véritable suspense commence là, lorsque le principal opposant à Galilée, le père inquisiteur Inchofer, découvre la preuve que le condamné avait raison. Il va dès lors devoir résoudre un dilemme existentiel : choisir entre la fidélité à l’Eglise et la vérité astronomique, une vérité de la nature créée par Dieu.

 

Puisque le concept figure dans le titre, qu’est-ce donc que la Vérité ?

Vaste question ! On préfère aujourd’hui mettre ce terme au pluriel… Mais dans le cas présent, la vérité scientifique est unique : la terre tourne autour du soleil, et non le contraire comme on le croyait alors. Galilée tenait la vérité, une vérité aussi splendide que l’espace dans lequel elle s’affirmait. Une phrase de Vauvenargues m’a beaucoup inspiré : « La vérité est le soleil des intelligences ». La métaphore céleste convient parfaitement à ce qui se produit chez Galilée et chez Inchofer : la force de son rayonnement est aveuglante, même quand on cherche à tout prix à garder les yeux fermés.

 

Quelle est la part de fiction et de vérité dans votre roman ?

On se pose souvent cette question en lisant un roman historique. Je crois qu’il faut entrer dans une œuvre avec l’intention de se laisser porter. Le moment des questions sur la véracité des faits ne doit pas intervenir avant d’en avoir achevé la lecture. Les cinéphiles qui ont apprécié le film Amadeus de Milos Forman ont peut-être su après coup que Salieri n’a pas joué, dans la vraie histoire, le rôle qui lui est assigné dans le scénario. Ils n’en ont pas moins aimé vivre l’histoire d’amour-haine qu’il a incarnée dans le film. J’utilise le même ressort avec Inchofer, révélateur de l’atmosphère dans cette Italie baroque qui sert de décor à ce drame célèbre.

 

Pour que des manuscrits inédits de Galilée échappent à la surveillance des inquisiteurs, vous faites intervenir un Genevois et l’un des messagers passe par Genève. Fiction ou réalité ?

Le personnage de Diodati a réellement existé, et a joué un rôle considérable pour soustraire les œuvres de Galilée à la censure. En tant que protestant, il avait les coudées franches pour le faire, alors que l’entourage catholique du savant était muselé par l’Inquisition. Mais cet aspect confessionnel n’est pas central dans mon roman. Diodati réagit en tant que « citoyen de la République des lettres » : il intervient pour contrer les censures romaines, qui menacent la « liberté de philosopher », comme on disait alors.

 

La rébellion contre le dogmatisme religieux, une thématique très actuelle…

Un dogmatisme de tous bords, malheureusement. Ce livre en illustre un épisode célèbre, en donnant, je l’espère, des arguments qui permettent de rester optimiste. La liberté de penser et de s’exprimer est comme l’eau qu’on chercherait à endiguer : elle parvient toujours à se frayer un chemin.

 

François Darracq, Splendor Veritatis, éditions Slatkine, 2015, 296 pages.

04/10/2015

Chroniqueur à la Radio La Fabrik - Matériaux Bruts

radio, la fabrik, chronique, matériau brut, irr, igor rodrigues ramos, écriture créativeDepuis quelques mois maintenant je suis chroniqueur pour le site de la radio La Fabrik!

"Matériaux Bruts est une nouvelle chronique écrite ayant pour but d’exploiter comme matériau primaire de réflexion des productions artistiques et culturelles.

L’auteur, Igor Rodrigues Ramos, personnage dispersé ne désirant point se limiter dans le contenu abordé et abordable, vous proposera toutefois une forme figée, dans la mesure où il ne vous parlera
jamais de l’œuvre elle-même mais mènera plutôt une cogitation idéelle et personnelle grâce à celle-ci.

Les inspirations brutes pourront ainsi être puisées dans n’importe quel domaine artistique et culturel : cela peut être un poème camerounais, une peinture romantique, une pièce de théâtre franco-népalaise indépendante, le nouveau jeu de la série Zelda ou encore le dernier film Expendables.

CHAQUE 1ER VENDREDI DU MOIS."

Retrouvez tous mes textes ici-même: https://lafabrik.ch/category/chronique/materiaux-bruts/

Site de la radio: https://lafabrik.ch/

15/09/2015

Annonce: Villa Esprit 3 recherche de nouveaux stagiaires!

Non-rémunéré / 4-5 heures par semaine (Plus si vous le désirez)

Lieu de travail : Villa Esprit 3 essentiellement et votre domicile selon les tâches

Durée : indéterminée

Villa Esprit 3, avec l’artiste genevois résident Lagrouni, qui a derrière lui un joli parcours dans le milieu de l’art et la culture depuis 35 ans, est un espace multifonctionnel qui fait office de galerie d’art et de lieu d’exposition. L’on peut aussi notamment y organiser divers évènements comme des vernissages, des séminaires, des pièces de théâtre, etc.

Nous recherchons 3 personnes capables de se diviser les tâches suivantes selon les consignes de l’artiste et de l’agent artistique :

-       Organisation de visites à la galerie / Réception des visiteurs sur demande

-       Organisation et acte de présence aux vernissages.

-       Aider à la mise en place et mise à jour du dossier de l’artiste et autres.

-       Recherche de galeries.

-       Recherche et démarchage des clients.

-       Faire l’inventaire de l’artiste et de la galerie.

-       Trier les diverses adresses de contact.

-       Répondre aux divers mails.

-       Faire de l’ordre dans les divers espaces de travail.

-       Aide-Atelier lors des séances de création de l’artiste.

-       Montage et démontage des expositions organisées.

-       Aide à la communication (Réseaux sociaux, affiches, mail, etc.)

Pour résumer de manière générale, vos fonctions jongleraient entre stagiaire pour la Galerie Esprit 3 ainsi qu’agent artistique auxiliaire pour l’artiste résident et son agent artistique.

Plus d’informations sur notre site : http://www.esprit3.org/

Site d’Ali Lagrouni : http://www.lagrouni.com/

Profil recherché :

Nous recherchons avant tout des gens très motivés et particulièrement passionnés par le monde de l’art, son fonctionnement et avec la volonté de perfectionner leur expérience dans le milieu. Si vous avez déjà de l’expérience et/ou que vous êtes étudiant à l’université en histoire de l’art ou à la HEAD c’est un plus pour nous, mais nous sommes ouverts à toutes les propositions. Aucune véritable formation n’est donc exigée a priori.

L’entretien se fera sur place avec l’artiste et l’agent artistique. Le contrat se fera de manière écrite.

Compétences minimales requises :

-       Français et anglais : impeccable à l’écrit comme à l’oral

-       Allemand : un grand plus.

-       Outils à maitriser : Word, Excell, Photoshop, etc.

Vos avantages dans ce stage :

-       Obtention d’un certificat écrit de stage notifiant le cahier des charges et le temps de travail accompli.

-       Expérience accrue dans le monde de l’art et la culture en général.

-       Aborder le monde de l’art à travers différentes casquettes et facettes: auxiliaire- galerie, agent artistique, artiste.

-       Expérience multiforme.

-       Possibilité d’étendre son réseau grâce aux diverses rencontres et interactions.

-       Cadre de travail idyllique et exceptionnel.

Pour postuler :

Peu importe le médium de postulation, il vous faudra nous joindre un CV complet ainsi qu’une lettre de motivation.

Vous pouvez postuler :

-       Par mail : info@esprit3.org

-       Par courrier postal : Villa Esprit 3 / Chemin de la Blanchette 3 / 1213 Onex

Contact :

Villa Esprit 3

Chemin de la Blanchette 3

1213 Onex

Suisse

Contact agent artistique : 079.229.29.33
ali@lagrouni.com

06/09/2015

L’Association Plumes Genevoises recrute à nouveau!

"L’Association Plumes Genevoises recrute à nouveau!

Comme toujours, nous sommes à la recherche de personnes motivées à participer au développement, à la protection et à la diffusion de l’art et de la culture du canton de Genève à nos côtés!

Les tâches à accomplir sont aussi diverses que variées: interviews et rencontres avec des artistes, recherches d’artistes et de lieux culturels non-répertoriés, écritures d’articles, couvrir ou mettre en place tels ou tels événements, mettre à jour le site, gérer les réseaux sociaux, préparations d’événements futurs, honorer nos partenariats, etc.

Nous recherchons également des chroniqueurs et des chefs de rubrique!

Bien sûr, comme nous tous, vous serez bénévoles avec comme moteur principal, non pas un salaire à venir mais votre cœur et votre passion! L'aventure Plumes Genevoises pourrait vous surprendre et ce n'est pas seulement du plaisir et de la visibilité que vous y trouverez, de belles rencontres vous y attendent aussi.

Si il y a des gens intéressés, veuillez nous écrire en message privé sur FB ou Twitter, ou encore sur notre mail: plumesgenevoises@gmail.com!

N’hésitez pas à en parler autour de vous!

En espérant des réponses positives, nous vous souhaitons à toutes et à tous une excellente continuation!"

15/08/2015

Entretien avec Aly et Ganimula de l'Ecole de l'Absolu #1


Découvrez la première partie d'un entretien mené par notre reporter Igor Rodrigues Ramos à Paris, ayant pour sujet principal le manifeste de l'Ecole de l'Absolu, groupe littéraire représenté aujourd'hui par Aly et Ganimula!

Site de l'Association Plumes Genevoises: www.plumesgenevoises.com
Site de l'Ecole de l'Absolu: www.ecoledelabsolu.fr/

L’Association Plumes Genevoises recrute à nouveau!

L’Association Plumes Genevoises recrute à nouveau!

Comme toujours, nous sommes à la recherche de personnes motivées à participer au développement, à la protection et à la diffusion de l’art et de la culture du canton de Genève à nos côtés!

Les tâches à accomplir sont aussi diverses que variées: interviews et rencontres avec des artistes, recherches d’artistes et de lieux culturels non-répertoriés, écritures d’articles, couvrir ou mettre en place tels ou tels événements, mettre à jour le site, gérer les réseaux sociaux, préparations d’événements futurs, honorer nos partenariats, etc.

Bien sûr, comme nous tous, vous serez bénévoles avec comme moteur principal, non pas un salaire à venir mais votre cœur et votre passion!

Si il y a des gens intéressés, veuillez nous écrire en message privé sur FB ou Twitter, ou encore sur notre mail: plumesgenevoises@gmail.com!

N’hésitez pas à en parler autour de vous!

En espérant des réponses positives, nous vous souhaitons à toutes et à tous une excellente continuation!

22/06/2015

https://unchainedsouls.wordpress.com/

Voilà le blog aussi tortueux que joyeux, d'une personne qui me tient tout particulièrement à cœur et dont les écrits pourraient intéresser  plus d'un d'entre vous!

https://unchainedsouls.wordpress.com/

Vous pouvez également retrouver certains de ses textes sur le site officiel de l'Association Plumes Genevoises!

http://plumesgenevoises.com/

Enjoy!